Le Pourquoi de la Vie

Mouvement pour la Découverte et la Diffusion
de la Philosophie Spirite

Autonomie et Hétéronomie.

La Philosophie Spirite, contrairement aux Religions
fait appel à l'Esprit d'autonomie, et non à l'hétéronomie.


Dans le principe d’autonomie, l’individu est face à lui-même.
Il doit penser, et agir en toute indépendance et il ne récoltera que le fruit de ses efforts,
comme il sera le Seul à en rendre compte, et en assumer les conséquences,
que ce soit dans cette vie comme dans les suivantes, comme il assume celles de ses vies antérieures.
Il ne peut se retourner vers une tierce personne en l’accusant d’être responsable de ses malheurs.
L’homme est ainsi maître de son propre destin.
Il en est le concepteur, et l’architecte.

Celui qui prend conscience de cela, peut commencer à construire sa vie,
à prendre son destin en main, en un mot à se Spiritualiser.
Petit à petit, effort après effort, il comprend que tout réside dans l’Esprit,
et que la matière n’est qu’un outil qui lui sert à son élévation.
Il ne confond plus le but et l’outil.
Il devient Autonome.

Cependant, notre civilisation ne porte pas à cette conception des choses.
En effet, ceux qui ont le Pouvoir, qu’il soit civil, idéologique ou religieux,
n’ont aucun intérêt à ce qu’il en soit ainsi, car cela annihilerait leur Statut, et ce qui les maintient sur le trône.
Ils font donc tout leur possible, et même plus, utilisent toutes sortes de mensonges et fourberies
pour maintenir les Populations dans l’ignorance, et donc la soumission.
Inutile de penser et de réfléchir, nous le faisons très bien à votre place, dit le Sachant, ou le pseudo-sachant,
ou en un mot : l’homme de Pouvoir.

Cependant il n’est pas le seul responsable, car chaque individu possède le Libre Arbitre
et peut décider souverainement de l’écouter ou pas.
Mais quel confort que celui de ne pas penser, de se préoccuper uniquement de ses besoins physiologiques,
de profitez de la vie terrestre, de ses joies et plaisirs bien qu’éphémères sans se soucier de l’après
Demander à d’autres le soin de penser et souvent d’agir à notre place.
Il suffirait d’adhérer, de participer, de respecter les règles… en un mot d’obéir pour se sentir en paix avec sa conscience !
Non le Salut n’est pas au bout du pardon, ni du sacrement, pas plus que de l’appartenance à une communauté.
Voila pourquoi les religions, les partis politiques, et mouvements idéologiques de toute sortes font le plein d’adeptes,
car ça ne demande aucun effort personnel.

Voilà ce qu’est l’hétéronomie.

Sans effort point de fruit.
L’homme ne récoltera que ce qu’il a lui-même semé.
C’est à chacun de choisir la route qu’il désire emprunter :
Celle de l’Autonomie, ou celle de l’Hétéronomie.

                                                                                               Gérard Blanc